Voici un bel exemple de marketing alternatif utilisant une technique de projection en 3D. Rappel des faits : Black Flag est une marque américaine d’insecticide. Pour promouvoir son produit la marque s’est invitée à un match nocturne de football américain à Houston.

A la mi-temps, le public captif du stade voit alors apparaitre la projection sur le mur d’un immeuble mitoyen. Des insectes géants apparaissent un par un des fenêtres de la façade, puis la parcourent jusqu’à ce que l’insecticide libère son spray et les élimine.

Hors format, inhabituelle, spectaculaire et ludique, les projections 3D sont promises à un bel avenir grâce à leur capacité à s’approprier un lieu se manière temporaire et délirer une communication de proximité. Les spécialistes nomment cela le « beamvertising », de l’anglais « a beam » qui veut dire un faisceau.

Elles s’inscrivent durablement dans l’esprit des spectateurs, qui ne manqueront pas de rapporter le spectacle auquel ils ont assistés à leur entourage.

La clef étant bien évidemment de créer une animation collant parfaitement à la configuration du lieu, on est dans le sur-mesure, mais surtout de le faire devant un public captif. Une technique parfaitement appropriée aux lieux de forts trafic et grands rassemblements. A quand la même chose en France ?

Publicités