Aujourd’hui, nous avons envie de vous parler de 3 films pub du leader français du ménage et repassage à domicile, Shiva. Trois spots qui, à notre humble avis, sont très mauvais.

Dans ces films, la marque nous présente une certaine miss catastrophe qui fait tout de travers et brise tout ce qu’elle touche. On joue sur la fameuse corde des accidents en cascade et le quiproquo final qui en résulte, les maîtres de maison tombant sur la jeune femme dans des situations scabreuses.

OK, une idée simple, vue et revue. Donc si le fond ne joue pas l’originalité, quid de la forme ?

Et bien là on hésite… A-t-on voulu opter pour un ton théâtral et vaudevillesque ? Ou plutôt adopter le registre du sitcom ? Ou alors est-ce vraiment 1er degré? Car il faut bien avouer que le jeu d’acteur est nullissime, le son qui sonne très faux et la lumière vraiment criarde et pas travaillé donne justement cette aspect sitcom, le script conduisant les enchainements d’accident est grossier, et en plus c’est mal filmé…

Alors, est-ce dans un souci de signifier que l’on n’est justement pas dans la réalité, mais dans la fiction artificialisée, comme pour dédramatiser et dire « attention, nous ne sommes pas comme ça, nous on est des pros » ? On peut comprendre cette intention, mais dans ce cas le décalage n’est pas assumé à fond.

Ou alors est-ce juste un manque de moyens… ? Toujours est-il que l’ensemble sonne faux, cheap, et ne valorise pas du tout la marque. Reste juste à un moment, une référence sympathique à la mythique pub Pliz et sa scène de la femme de ménage glissant sur la table de conférence…

Au final, on ne voit pas du tout où la marque veut en venir. Dommage, car elle possède une signature forte, « Les spécialistes de l’impeccable », qui auraient pu se prêter à des traitements créatifs plus originaux et cohérents. Car faire des films cheaps et peu soignés quand on revendique l’impeccable… Ah, est-ce là l’écart créatif ? Dans ce cas c’est raté.

Publicités