La semaine dernière avait lieu la remise des prix du 26e grand prix de la Publicité Presse Magazine organise par l’APPM. Outre le fait, comme le remarque Darkplanneur, qu’une grande partie des membres du jury étaient aussi les patrons des agences qui ont été les plus récompensées, ça reste l’occasion d’analyser les grandes tendances qui ont dominé la création pub en presse mag l’année dernière.

La force d’une idée simple
Si l’affichage est le média de la concision par excellence, la presse semble lui emboiter le pas. Plus que jamais, la place est à une idée forte délivrant un message limpide. Plus le parti-pris est fort, plus l’annonce sera percutante. Tous les éléments du message doivent aller dans le même sens, se renforçant l’un l’autre et nourrissant la signature de marque

Le rôle toujours plus clef du visuel
Jouant l’épure, on assiste à la disparition de l’accroche interpellante. C’est désormais le visuel qui remplit ce rôle de point d’interrogation. Fini aussi les longues bodycopies, le texte devient légende, il délivre une affirmation.

Les effets spéciaux
Conséquence de l’importance accordée au visuel, tous les moyens sont bons pour lui apporter une signification maximale. Dès lors, les effets spéciaux sont utilisés pour créer une surréalité la plus à même de faire passer le message voulu.

La mode de la real photo
Les poses et attitudes des modèles, le stylisme, empruntent plus aux ambiances « street » que studio. On est dans « l’everyday life ».

Les minorités, un peu
Même si les campagnes primées ne sont pas représentatives de l’ensemble de la production, force est de constater que le casting reste sage. Quelques efforts sont à noter sur la représentation des gens de couleur et les seniors.

Le couplage print-web
Media froid, ne favorisant pas la participation de son lectorat, la presse est aujourd’hui devenue bi-media, partagée entre supports papier et web. A noter l’initiative de Citröen, premier annonceur français à utiliser la technologie « Video in Print », avec l’insert d’un écran video dans 10 000 exemplaires d’un magazine. Une stratégie media de couplage des supports print et video innovante, en parfaite cohérence avec le nouveau positionnement de la marque « Creative Technologie ».

Néanmoins, n’a pas encore été relevé de campagnes réellement transmedia, basant leur message et création sur les QR codes, hastags, etc, comme cela a été récemment fait par certains annonceurs américains. La technologie est là. Qui n’est pas prêt ? Le public ? Les annonceurs ? Les agences ??

Retrouvez l’intégralité du classement et des prix APPM ici.

Publicités