Foyer des révolutions arabes, la Tunisie écrit aujourd’hui une nouvelle page de son histoire. Pays pour qui le tourisme est vital à son économie, la Tunisie cherche aussi à rassurer les pays étrangers sur certaines craintes quand à l’insécurité qui pourrait sévir dans le pays et détourner les touristes d’une des destinations phares de la Méditerranée.

Pour preuve, cette campagne de promotion visant à transformer l’intérêt médiatique actuel en argument marketing. Sous la signature « A vous de voir », l’Office du tourisme tunisien prend sa cible française à parti en rebondissant sur les craintes engendrées par la révolution et ses suites.

Trois visuels illustrent cette stratégie de dédramatisation, en focusant chacun sur un point fort du pays (la culture, le sport-détente, les clubs all-inclusive). En prolongement des affiches, un site web livre des témoignages de familles françaises revenant d’un séjour en Tunisie.

Le concept « à vous de voir » est malin. Tout comme au cinéma, une mauvaise critique ne fondera pas l’avis du spectateur, la Tunisie cherche à rassurer tout en laissant le point de vue de chacun libre, estimant que le touriste de retour de séjour deviendra ainsi à son tour prescripteur envers ses proches de la réalité actuelle de la Tunisie.

Une campagne fondée sur l’intelligence de chacun, qui ne cherche pas à convaincre frénétiquement par un message sentencieux et vertical, mais qui prend plutôt parti pour la transparence intelligente et le ressenti individuel. La preuve d’une vision démocratique en somme.