Tout à commencé à Montreuil il y a quelques jours. Les employés d’Ubisoft, l’éditeur de jeux vidéos, ont eu l’idée de reproduire des space invaders sur les fenêtres de leurs bureaux à l’aide de Post-it. Sauf que voilà. Les employés de l’immeuble BNP Paribas d’en face leur ont répondu en dessinant le canon de space invader. La bataille était lancée, à coup de dessin de Mario, Pong, Mega Man et autres héros de jeux vidéo.

Depuis elle se propage dans les entreprises parisiennes. Viadeo, Easybourse, Canal+, l’Express… ont rejoint les combats et bataillent aussi avec leurs voisins d’en face. Le tout est relayé sur Twitter via le hashtag «#postitwar, et sur le site de Gamoover.

Un phénomène intéressant, car spontané, ludique et gratuit, venant d’employés de bureaux, et devenu viral grâce aux réseaux sociaux. Intéressant aussi car malgré lui il donne un visage inattendu et humain du lieu de travail, de l’entreprise. On ne sait pas quelle est l’attitude des directions envers leurs employés sacrifiant ainsi du temps de travail et des montagnes de post-it.

Il faut espérer qu’elle soit plutôt positive envers une action qui est plutôt génératrice de buzz auprès d’un public jeune, branché, actif. Une sorte de campagne DIY pour les ressources humaines et la culture d’entreprise.

Comment cette guerre va t’elle finir ? Va t’elle durer ? En tout cas 3M pourra remercier les belligérants pour cette publicité gratuite.

Publicités