Retour vers le futur, film de SF pop-corn emblématique de la fin des années 80, qui laissa en mémoire de nombre d’entre nous quelques trouvailles et personnages bien loufoques. On connaît la DeLorean à voyager dans le temps qui fonctionne avec un réacteur à détritus, Doc le savant un peu timbré jamais coiffé, et bien sur les fameuses Nike Mag du héros Carty Mc Fly, modèle sortie en 2015, rétro-éclairé et à laçage automatique, qui marquèrent pas mal d’esprits.

Assailli de demandes depuis des années, Nike avait promis de donner une vie réelle à son modèle de science-fiction. Après pas mal de R&D, c’est désormais fait. 1 500 exemplaires de la Nike Mag furent ainsi mis aux enchères sur eBay il y a 15 jours, et ce uniquement pour une durée de 10 jours. Inutile de préciser que toutes sont parties en un temps record et à des montants de plusieurs milliers de dollars.

Il faut préciser que le véritable objectif de cette opération fut de lever des fonds pour venir en aide à la recherche contre la maladie de Parkison, dont souffre Michael J. Fox, l’acteur qui portait les fameuses Nike dans le film.

Si les blockbusters créent depuis longtemps des franchises d’exploitation de l’univers du film en produits dérivés, si le placement de produit fonctionne aussi très bien, le fait qu’un produit imaginaire mais brandé au nom d’une marque réelle soit ensuite fabriqué par celle-ci pour être vendu dans le monde réel est en soi une première.

La fiction comme expérimentation des possibles, la collusion entre virtuel et réel s’estompe une fois de plus. Une idée intéressante dans tous les cas. Savoir profiter d’un contexte fictionnel pour proposer un produit conceptuel imaginaire, profiter du succès de cette fiction pour instiller l’idée dans la mémoire des spectateurs fans, puis plus tard créer l’événement en annonçant la concrétisation réelle du dit produit, lequel sera devenu culte avant d’avoir existé.