Il existe deux principales manières de communiquer et de créer une préférence, de marque ou de quoi que ce soit. La première consiste à adopter une posture visant à toucher l’esprit, via des arguments vérifiés, du factuel. La seconde vise à toucher le cœur, l’affect, via le développement d’un imaginaire de connivence.

La marque de soutien scolaire Acadomia a choisi la deuxième solution à travers ce joli film, simple et efficace qui continue parfaitement à illustrer le positionnement de la marque, autour de la croyance dans le potentiel de chacun, via des preuves par l’extrême.

Un discours emphasique et humaniste qui vise à toucher le cœur des parents, en confirmant le fait que oui, leur enfant, malgré ses défauts, peut aspirer au meilleur et à la réalisation de ses rêves. Là où c’est intelligent, ce que Acadomia ne vend pas du court-termisme, des résultats garantis contre remboursement, permettant peut être de, ouf, passer de justesse à l’année supérieure et rassurer les parents pour quelques trimestres…

Non, Acadomia vend une notion bien plus inestimable, la confiance en soi, celle qui fait avancer malgré les difficultés, parce que l’on ne cherche pas à plaire à quelqu’un par un quelconque moyen, mais parce que c’est apprendre à se réaliser soi-même, à se donner un but.

Acadomia se présente ainsi comme un acteur éducatif, plus que simple tuteur scolaire. C’est ambitieux, cela demande de savoir procéder à des recrutements de professeurs qui savent faire passer cette valeur inestimable mais intangible.

Il est d’ailleurs amusant de constater, que le positionnement du soutien scolaire Acadomia est assez proche de celui d’une des plus réputées business schools françaises, HEC, dont la tagline est « apprendre à oser ». Plus qu’un soutien scolaire, une leçon de vie.

Publicités