Longtemps la Russie fut la nation qui lisait le plus. Jusqu’à une période récente où, l’e-commerce aidant, les ventes de livres en librairie chutèrent. « 100 000 books », une grande chaine de libraires se décida alors à passer à l’action en engageant une campagne destinée à redonner goût à la lecture de livres.

L’entreprise partit alors du postulat que s’il reste encore un endroit où les gens continuent à lire, ce sont bien les toilettes. Et que si des fois celles si n’offrent plus de lecture, certains y pallie en lisant alors tout ce qui se trouve à leur portée de vue ou de main, jusque dans bien des cas la face imprimée du désodorisant…

Fort de cet insight, la librairie décida de redonner l’envie d’acheter des livres en librairie en lançant une série limitée de désodorisants un peu particuliers, en imprimant des extraits de texte des plus grands best sellers mondiaux sur leur packaging, et en les plaçant dans les toilettes de lieux publics, centres commerciaux, centres d’affaires, bureaux, restaurants… et magasins d’équipements d’entretien de la maison.

Succès immédiat. En 1 mois, 100 000 « books fresheners » furent écoulés et les ventes de livres bondirent de 23% chez « 100 000 books ». Preuve si il en est qu’un insight consommateur pertinent, aussi trivial qu’il puisse être, est souvent la base de toute bonne idée créative.

Publicités