C’N’C est la marque jeune de prêt-à-porter de CoSTUME NATIONAL, créateur de mode milanais. Pour sa dernière collection printemps-été, elle lance une campagne à l’attention de la génération des screenagers, née avec le digital, cette fameuse génération Y, en en reprenant l’ensemble des codes esthétiques. Le résultat, « Disrupted Digital Generation », une campagne fraiche, neuve et survoltée.

Ici pas de top model ambassadrice mais le choix de mettre en scène Jeanne Damas, blogeuse mode en vogue. Des visuels presse développant une esthétique d’images saturées, déformées, scratchées, aux couleurs sales et fluos. Le film est du meme accabit. On est en plein esprit geek et low-tech.

Le partis-pris créatif repose sur la tendance actuelle à re-blogger, re-poster les images que l’on aime. A force, elle perd de sa qualité, se pixelise, se transforme. De la même manière, il n’y a pas de site attitré à la campagne, la marque a plutôt choisie d’aller squatter les endroits où se trouvent sa cible, Tumblr en tête.

Au final, une posture originale pour une maison de couture, qui est de dire que son univers et son inspiration vient de ses clients. Elle n’impose pas mais assimile et retranscrit. Une sorte de campagne-miroir, renvoyant à ses clients l’univers mental et graphique dans lequel ils naviguent. Bref, une campagne de communauté, à décoder par ceux qui partager les mêmes codes.