Nous avons tous entendu parlé de « l’affaire de l’homme nu », cette malencontreuse photo d’enfants en maillots de bain sur une plage innocente dans laquelle apparaissait un nudiste en arrière plan. L’affaire déchaina le web et mis La Redoute dans un bel embarras. Fort promptement, Les 3 Suisses concurrent frontal s’il en est rebondirent en sortant dès le lendemain une annonce proposant un maillot de bain au baigneur.

Puis, nouveau coup de théâtre, La Redoute reprend la main cette semaine via une allocution de sa directrice de communication. Sous la forme d’un communiqué solennel, elle reconnaît l’erreur, présente ses excuses et propose un défi sous forme de jeu. Le premier qui signale de nouvelles erreurs, glissées cette fois volontairement, parmi les photos du site se verra gracieusement offrir une tenue complète par le vépéciste. Une sorte de « où est Charlie ? ».

La vidéo a été très bien pensée. Assumer le fait, s’excuser, et rebondir sans trop en faire. Le décor du bureau se veut naturel, un mug traine sur la table, la directrice de la com se tripote les mains, entre stress maitrisé et naturel.

Surtout, c’est la stratégie adoptée est maligne. Inciter les internautes à fouiller le site de fond en comble pour débusquer de fausses erreurs, c’est générer du trafic et surement quelques ventes en passant. Transformer un bad buzz en good buzz, c’est rare. Les réactions de Twitter face à cette dernière prise de parole de La Redoute ont en tout cas été positives.