Ces dernières années ont consacrés les produits informatiques nomades, smartphones et tablettes en premier lieu, au détriment de l’industrie traditionnelle du PC, dont Intel est l’un des fers de lance. Ce dernier réagit en se lançant sur le marché des ultra-portables avec son Ultrabook.
Malheureusement le succès escompté ne fut pas au rendez-vous.

Afin de relancer le produit, Intel s’est livré il y a quelques jours à une opération de stunt marketing plutôt originale, dans les rue de LA. Objectif, démontrer l’ultra minceur et l’ultra réactivité de ses ultrabooks et concurrencer le MacBook Air d’Apple.

60 personnes furent ainsi chacune équipées de l’objet en question, s’arrêtant devant les scènes du quotidien de la ville pour offrir aux passants une illustration de leur journée, via des projections sauvages et coordonnées entre chacun des laptops sur le principe du pop-up.

Plutôt que de focaliser sur le produit et ses caractéristiques à la manière d’Apple, Intel opte ici pour une approche fun et décalée, jouant non pas l’opposition à son concurrent mais l’alternative.

Une façon ludique et virale de démontrer les nombreuses possibilités et la simplicité de l’appareil, mais aussi de se positionner comme une marque proche des gens et de leurs comportements, une marque qui s’adapte à eux plus qu’elle n’impose de nouveaux usages. Le contraire de l’approche élitiste et suffisante d’Apple…