Plus encore que les autres, le secteur de la mode et du prêt-à-porter fonctionne sur des leviers de recommandation et prescriptions. En atteste le concept de virées shopping en groupe, le grand nombre de magasines féminins et le succès des bloggeuses mode.

Lorsque aujourd’hui les marques tentent de créer des ponts entre le Off et le On, la logique est la même. On connaissait l’initiative de Diesel qui incitait via des QR code apposés aux vêtements de sa boutique madrilène permettait aux clients qui les flashait d’ainsi partager leurs coups de cœur sur Facebook. La recommandation sociale allant alors du Off vers le On.

C’est aujourd’hui la mécanique inverse que propose la chaîne de prêt-à-porter C&A au Brésil. C’est la communauté Facebook de la marque dans le monde (C&A possède plus de 300 000 fans rien qu’au Brésil) qui like les vêtements qu’elle préfère, et le nombre de like s’affiche grâce à un petit écran fixé sur les cintres de chaque produit en magasin.

C’est la recommandation du On vers le Off. Baptisé « Fashion Like », ce dispositif innovant se veut être une véritable aide à la décision en point en vente pour les clients les plus indécis.

Dans les 2 cas, il s’agit de savoir connecter magasins réels et communautés virtuelles afin d’offrir des expériences de social shopping inédites. Dans le cas de C&A, c’est une formidable façon de créer de l’engagement avec ses fans et de démontrer l’attention qu’on leur porte par la voix qu’on leur offre et l’écoute qu’on leur donne.